Origine de la musique Gipsy

Select album to play

Pochette album
 
Loas amigos groupe

Loas amigos groupe

La musique GIPSY prend ses racines de la musique tzigane. Cette musique évoque le voyage. Un mélange de culture.

Originaires du nord de l’Inde, les tribus tziganes ont émigré pour divers motifs xénophobes vers le Moyen-Orient et l’Asir-Centyral, avant de s’établir en Europe.

Leur musique est interprétée habituellement à l’occasion des fêtes ou cérémonies et propose une grande virtuosité instrumentale. En vertu de leur origine ou de leur pays d’accueil, leur musique possède de nombreuses facettes. On retrouve cependant dans leur tradition presque toujours les mêmes instruments comme le violon, l’accordéon, la clarinette, la guitarre, la contrebasse, le cymbalum et la deburka ou le davul, qui leur permettent de naviguer entre la musique folklorique, la musique jazz et la musique classique.

Les musiciens tziganes, éloignés des académies, ont développé un style de jeu familial qui leur est propre, pour chacun des instruments qu’ils utilisent, et qui conjugue bien souvent vitesse d’exécution et improvisations ponctuées de trilles et d’appoggiatures. Certains sont d’authentiques virtuoses comme par exemple Elek Bacsik, Roby Lakatos, violoniste renommé pour sa façon extrêmement rapide de jouer des pizzicato, ou encore l’accordéoniste Ionica Minune. Souvent multi-instrumentiste et luthier amateur, le musicien tzigane est aussi réputé pour son vaste répertoire et sa capacité d’improvisation. Ces caractéristiques sont assez similaires à celles des musiciens d’origines juives (autres migrants) qui pratiquent la musique klezmer.

Avec leur musique traditionnelle, très présente dans la musique populaire de l’Europe de l’Est (avec les Zards de Hongrie, Russie et Roumanie), ils ont influencé nombre d’hymnes de musique classique comme ceux présentés par Franz Liszt et Johannes Brahms, deux compositeurs qui ont mis au jour la musique tzigane.

Leur influence a aussi été forte en Russie où les artistes Tziganes furent longtemps les favoris de la Cour du Tzar. En Europe de l’Ouest, leur virtuosité fut remarquée dans le jazz manouche dont un fameux représentant fut Django Reinhardt.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_tzigane

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

 
 
previous next
X